Points de règles

Le forum pour se retrouver entre pirates de l'espace, échanger vos histoires et discuter avec l'auteur.

Modérateur : Arnaud Cuidet

Arnaud Cuidet
Messages : 996
Inscription : 25/03/2009 00:42:00

Re: Points de règles

Message par Arnaud Cuidet » 24/04/2013 16:50:22

Holà,
scorpinou a écrit :J'aimerais savoir ce que tu définis à chacune des lignes de ce tableau. Pourquoi les valeurs semblent ne pas correspondre à des bâtiments ou murs que je côtoie quotidiennement ?

Est-ce que pour toi un mur en pierre fait 5cm d'épaisseur ?
un mur en béton est constitué de quoi ?
quelle est l'épaisseur du mur en béton armé ?

Bref, ces j'aimerais savoir à quoi correspondent ces valeurs
Tu va croire que j'ai quelque chose contre toi, mais ça n'est pas le cas. Cependant, je ne vois pas quoi te faire comme réponse, et je ne suis toujours pas sûr que ce post ait sa place ici.
Je ne conteste pas la validité de tes remarques (tu as l'air de t'y connaître !), mais de la même façon que je n'entrerais pas dans un débat technique concernant les voyages spatiaux avec un vrai astronaute, je ne m'aventurerais pas plus loin dans la description des techniques de construction du dernier millénaire. Ca n'est tout simplement pas l'objet du jeu.
Désolé.

Hasta la vista,
Arnaud Cuidet
Concepteur de jeux

Bofington
Messages : 114
Inscription : 23/07/2009 10:31:04

Re: Points de règles

Message par Bofington » 24/04/2013 20:02:22

La future version du jeu s'appellera Béton Adventures :mrgreen:
Yo ho ho, une bouteille de rhum !

scorpinou
Messages : 47
Inscription : 18/04/2013 11:08:48

Re: Points de règles

Message par scorpinou » 25/04/2013 07:52:32

Arnaud Cuidet a écrit :Holà,
scorpinou a écrit :J'aimerais savoir ce que tu définis à chacune des lignes de ce tableau. Pourquoi les valeurs semblent ne pas correspondre à des bâtiments ou murs que je côtoie quotidiennement ?

Est-ce que pour toi un mur en pierre fait 5cm d'épaisseur ?
un mur en béton est constitué de quoi ?
quelle est l'épaisseur du mur en béton armé ?

Bref, ces j'aimerais savoir à quoi correspondent ces valeurs
Tu va croire que j'ai quelque chose contre toi, mais ça n'est pas le cas. Cependant, je ne vois pas quoi te faire comme réponse, et je ne suis toujours pas sûr que ce post ait sa place ici.
Je ne conteste pas la validité de tes remarques (tu as l'air de t'y connaître !), mais de la même façon que je n'entrerais pas dans un débat technique concernant les voyages spatiaux avec un vrai astronaute, je ne m'aventurerais pas plus loin dans la description des techniques de construction du dernier millénaire. Ca n'est tout simplement pas l'objet du jeu.
Désolé.

Hasta la vista,
Pas de soucis ;)

Je me doutais bien que tu avais mis des valeurs sans savoir "précisément" ce qu'il y avait derrière :)

C'est un petit détail de règles sans grande importance et c'est facilement rectifiable (pour ceux qui s'y connaissent un peu et qui veulent corriger ce petit défaut). Tu as tellement écrasé les valeurs qu'au final il est facile de remplir les cases :P

Par contre, est-ce que tu peux me dire si j'ai fait une erreur dans le résumé du combat tournoyant ?

scorpinou
Messages : 47
Inscription : 18/04/2013 11:08:48

Re: Points de règles

Message par scorpinou » 25/04/2013 10:43:17

MDJ p157 tu donnes des indications sur le contrôle des douanes et la taxe appliquée (05%).

La page référencée est la 201 (qui est une fiche de vaisseau sur le bouquin que j'ai (première édition).

Par contre p197 il y a un tableau avec une taxe de 0.05 crédit du prix de vente.

Est-ce que c'est la fameuse référence que tu indiques p157 ?

Arnaud Cuidet
Messages : 996
Inscription : 25/03/2009 00:42:00

Re: Points de règles

Message par Arnaud Cuidet » 26/04/2013 14:58:40

Holà,
scorpinou a écrit :MDJ p157 tu donnes des indications sur le contrôle des douanes et la taxe appliquée (05%).

La page référencée est la 201 (qui est une fiche de vaisseau sur le bouquin que j'ai (première édition).

Par contre p197 il y a un tableau avec une taxe de 0.05 crédit du prix de vente.

Est-ce que c'est la fameuse référence que tu indiques p157 ?
La bonne référence aurait été la p. 182, là où il y a le prix des marchandises.

Hasta la vista,
Arnaud Cuidet
Concepteur de jeux

scorpinou
Messages : 47
Inscription : 18/04/2013 11:08:48

Re: Points de règles

Message par scorpinou » 29/04/2013 07:54:24

ok, merci :)

eltarion
Messages : 6
Inscription : 17/02/2013 18:07:36

Re: Points de règles

Message par eltarion » 01/05/2013 10:47:02

Hi

J'ai une question qui n'est pas vraiment un point de règle mais plus un élément explicatif face à une règle (en fait je ne savais pas forcément où mettre mon poste donc n'hésitez pas à le délocaliser si besoin)

Mon interrogation concerne le Flamer (F&S p 65 et 66)

Dans son descriptif, il est indiqué qu'il est souvent appelé "fusil à plasma lourd". il se charge donc avec des chargeurs billes de plasma.

Cependant son mode de tir est SA (alors que la plupart des armes à plasma sont CC). Qu'est ce qui induit la différence d'alimentation de cette arme par rapport aux autres armes à plasma? (chargeur inversé avec la bille qui descend? Pression interne directement généré par l'arme? autre?)

Merci d'avance de votre réponse et bonne fête du premier mai!

Arnaud Cuidet
Messages : 996
Inscription : 25/03/2009 00:42:00

Re: Points de règles

Message par Arnaud Cuidet » 02/05/2013 10:31:27

Holà,
eltarion a écrit :Hi

J'ai une question qui n'est pas vraiment un point de règle mais plus un élément explicatif face à une règle (en fait je ne savais pas forcément où mettre mon poste donc n'hésitez pas à le délocaliser si besoin)

Mon interrogation concerne le Flamer (F&S p 65 et 66)

Dans son descriptif, il est indiqué qu'il est souvent appelé "fusil à plasma lourd". il se charge donc avec des chargeurs billes de plasma.

Cependant son mode de tir est SA (alors que la plupart des armes à plasma sont CC). Qu'est ce qui induit la différence d'alimentation de cette arme par rapport aux autres armes à plasma? (chargeur inversé avec la bille qui descend? Pression interne directement généré par l'arme? autre?)

Merci d'avance de votre réponse et bonne fête du premier mai!
La réponse se trouve dans le tableau Technologie militaire, à la page 66 de F&S.

Hasta la vista,
Arnaud Cuidet
Concepteur de jeux

scorpinou
Messages : 47
Inscription : 18/04/2013 11:08:48

Re:

Message par scorpinou » 02/05/2013 16:02:43

Arnaud Cuidet a écrit :Holà,
Puyd a écrit :Salutation compagnons de forbanterie,

J'ai une question sur le Galactic Escort et son utilisation. D'après sa description il possède un hyperpropulseur pour pouvoir escorter (comme son nom l'indique, ils sont forts dans l'OCG) des vaisseaux commerciaux. Et d'après le GdM on peut facilement le rencontrer en compagnie de vaisseaux de transport léger ou lourds ne possédant pas de hangar à chasseur (je ne pense pas faire beaucoup de spoiler ici !), ce qui laisse entendre que les pilotes d'Escort passent tout le trajet dans leur vaisseau sans en sortir avant de toucher terre. Clairement pas un métier pour claustrophobe.

Mais voila : vu que l'équipage n'est composé que de deux personnes, et qu'il ne peut pas accueillir de passager (cf. erratum MdJ), je vois pas trop comment ces voyages peuvent se passer. Lors d'un voyage interplanétaire il faut avoir en permanence deux personnes actives : un pilote et une vigie. Ce qui voudrait dire que les pilotes d'Escort ne dorment pas de tout le trajet ...

On peut imaginer que lors d'un voyage en espace normal les chasseurs volent en formation et se servent d'une seule des vigies du groupe (par exemple celle du transport qu'ils protègent), ce qui laisse un des deux membres d'équipage dormir pendant que l'autre assure le pilotage.

Mais lors d'un voyage hyperspatial, vu que chaque vaisseau est sensé avoir son propre tunnel, ils ne peuvent pas faire ça ! Donc à moins de considérer que les chasseurs (peut-être à cause de leur petite taille) peuvent se faufiler dans un même tunnel et y voler en formation, je ne vois pas comment les maheureux pilotes d'Escort peuvent tenir le coup à un voyage de plus d'un quadrant...
Tous les points que tu relèves sont exacts. Etre pilote d'Escort, c'est pas du gateau! Le jeu part du principe qu'avec un mélange de combinaison long cours (dans P&P) et de 8/8 (aussi dans P&P), les pilotes tiennent le coup. Mais on est d'accord, ils font un peu la gueule!

Pour une inspiration sur ce sujet, je vous recommande l'épisode de BSG où les pilotes de la CAP sont obligés de se shooter pour tenir le coup (je crois que c'est le premier de la saison 1).

Hasta la vista,
Je déterre de la page 33 la réponse pour essayer de comprendre la logique ludique

Serait'il possible d'avoir un exemple concret de voyage hyper spatial, par exemple avec 4 PJ à bord d'un Galactic basic devant faire un voyage d'environ 6 000 PC (la distance approximative entre Havana et la station OCG de pi 28) ?

Arnaud Cuidet
Messages : 996
Inscription : 25/03/2009 00:42:00

Re: Re:

Message par Arnaud Cuidet » 02/05/2013 16:43:25

Holà,
scorpinou a écrit :
Arnaud Cuidet a écrit :Holà,
Puyd a écrit :Salutation compagnons de forbanterie,

J'ai une question sur le Galactic Escort et son utilisation. D'après sa description il possède un hyperpropulseur pour pouvoir escorter (comme son nom l'indique, ils sont forts dans l'OCG) des vaisseaux commerciaux. Et d'après le GdM on peut facilement le rencontrer en compagnie de vaisseaux de transport léger ou lourds ne possédant pas de hangar à chasseur (je ne pense pas faire beaucoup de spoiler ici !), ce qui laisse entendre que les pilotes d'Escort passent tout le trajet dans leur vaisseau sans en sortir avant de toucher terre. Clairement pas un métier pour claustrophobe.

Mais voila : vu que l'équipage n'est composé que de deux personnes, et qu'il ne peut pas accueillir de passager (cf. erratum MdJ), je vois pas trop comment ces voyages peuvent se passer. Lors d'un voyage interplanétaire il faut avoir en permanence deux personnes actives : un pilote et une vigie. Ce qui voudrait dire que les pilotes d'Escort ne dorment pas de tout le trajet ...

On peut imaginer que lors d'un voyage en espace normal les chasseurs volent en formation et se servent d'une seule des vigies du groupe (par exemple celle du transport qu'ils protègent), ce qui laisse un des deux membres d'équipage dormir pendant que l'autre assure le pilotage.

Mais lors d'un voyage hyperspatial, vu que chaque vaisseau est sensé avoir son propre tunnel, ils ne peuvent pas faire ça ! Donc à moins de considérer que les chasseurs (peut-être à cause de leur petite taille) peuvent se faufiler dans un même tunnel et y voler en formation, je ne vois pas comment les maheureux pilotes d'Escort peuvent tenir le coup à un voyage de plus d'un quadrant...
Tous les points que tu relèves sont exacts. Etre pilote d'Escort, c'est pas du gateau! Le jeu part du principe qu'avec un mélange de combinaison long cours (dans P&P) et de 8/8 (aussi dans P&P), les pilotes tiennent le coup. Mais on est d'accord, ils font un peu la gueule!

Pour une inspiration sur ce sujet, je vous recommande l'épisode de BSG où les pilotes de la CAP sont obligés de se shooter pour tenir le coup (je crois que c'est le premier de la saison 1).

Hasta la vista,
Je déterre de la page 33 la réponse pour essayer de comprendre la logique ludique

Serait'il possible d'avoir un exemple concret de voyage hyper spatial, par exemple avec 4 PJ à bord d'un Galactic basic devant faire un voyage d'environ 6 000 PC (la distance approximative entre Havana et la station OCG de pi 28) ?
Houlà !
Je le mets dans ma to-do list, mais ça ne sortira pas tout de suite. En outre, je ne vois pas bien le rapport avec le pilote de Galactic Escort, qui est dans une situation que ne connaîtront probablement jamais les PJ.

Hasta la vista,
Arnaud Cuidet
Concepteur de jeux

Bart l'écarlate
Messages : 89
Inscription : 10/03/2010 00:37:40
Localisation : Paris

Re: Points de règles

Message par Bart l'écarlate » 02/05/2013 20:42:46

Hello tous!!

Une petite question sur le temps, les horloges des vaisseaux et autres calendriers.

Voilà, je concocte une petite campagne, que je compte insérer dans El Barco del Sol, et qui a pour toile de fond le voyage dans le temps.
En fait, les personnages devront se rendre dans le Triangle d'ailleurs pour une raison obscure, et là, pof, ils se retrouveront 2 000 ans plus tard.
Puis, ils devront se débrouiller pour retourner dans leur époque grâce à l'aide d'un scientifique et d'un artefact alien.

J'ai lu dans le Guide du Maître page 29, que l'OCG a mis en place un calendrier galactique. Et dans le péril "Courant Temporel" page 52 du Guide du Maître, il est écrit: "Démonter l'horloge pour constater qu'elle fonctionne bien[...]".

Ma question est la suivante: les vaisseaux spatiaux du Dernier millénaire, peu importe la nation, disposent-ils donc sur le tableau de bord d'une horloge-calendrier qui indique la date aux normes du calendrier galactique OCG (un peu comme la DeLorean dans Retour vers le Futur)?
Si oui, se met-elle à jour automatiquement, et donc dans le cas de ma campagne, les PJ's se rendront-ils compte dans leur vaisseau, à la sortie du tunnel hyperspatial qu'ils ont changé d'époque ou devront-ils attendre de faire une rencontre? (Peu importe d'ailleurs, je dirai que si elle existe bien, cette horloge est en panne, et qu'il faut des pièces particulières pour la réparer, histoire qu'ils soient surpris jusqu'à leur première rencontre)

D'avance merci!

Bart l'écarlate
"Pirate un jour, Pirate toujours"

Arnaud Cuidet
Messages : 996
Inscription : 25/03/2009 00:42:00

Re: Points de règles

Message par Arnaud Cuidet » 02/05/2013 23:33:57

Holà,
Bart l'écarlate a écrit :Hello tous!!

Une petite question sur le temps, les horloges des vaisseaux et autres calendriers.

Voilà, je concocte une petite campagne, que je compte insérer dans El Barco del Sol, et qui a pour toile de fond le voyage dans le temps.
En fait, les personnages devront se rendre dans le Triangle d'ailleurs pour une raison obscure, et là, pof, ils se retrouveront 2 000 ans plus tard.
Puis, ils devront se débrouiller pour retourner dans leur époque grâce à l'aide d'un scientifique et d'un artefact alien.

J'ai lu dans le Guide du Maître page 29, que l'OCG a mis en place un calendrier galactique. Et dans le péril "Courant Temporel" page 52 du Guide du Maître, il est écrit: "Démonter l'horloge pour constater qu'elle fonctionne bien[...]".

Ma question est la suivante: les vaisseaux spatiaux du Dernier millénaire, peu importe la nation, disposent-ils donc sur le tableau de bord d'une horloge-calendrier qui indique la date aux normes du calendrier galactique OCG (un peu comme la DeLorean dans Retour vers le Futur)?
Si oui, se met-elle à jour automatiquement, et donc dans le cas de ma campagne, les PJ's se rendront-ils compte dans leur vaisseau, à la sortie du tunnel hyperspatial qu'ils ont changé d'époque ou devront-ils attendre de faire une rencontre? (Peu importe d'ailleurs, je dirai que si elle existe bien, cette horloge est en panne, et qu'il faut des pièces particulières pour la réparer, histoire qu'ils soient surpris jusqu'à leur première rencontre)

D'avance merci!

Bart l'écarlate
"Pirate un jour, Pirate toujours"
Je suis tenté de répondre que le texte de Courant temporel est limpide, mais comme il est tard, je me laisse faire: oui, les vaisseaux ont une horloge qui se met à jour automatiquement par la position des étoiles. Donc, oui, ils devraient s'en rendre compte immédiatement.

Hasta la vista
Arnaud Cuidet
Concepteur de jeux

scorpinou
Messages : 47
Inscription : 18/04/2013 11:08:48

Re: Re:

Message par scorpinou » 03/05/2013 09:30:28

Puyd
J'ai une question sur le Galactic Escort et son utilisation.
...
Mais voila : vu que l'équipage n'est composé que de deux personnes,
...
lors d'un voyage hyperspatial, ... je ne vois pas comment les maheureux pilotes d'Escort peuvent tenir le coup à un voyage de plus d'un quadrant...
Arnaud Cuidet
Tous les points que tu relèves sont exacts. Etre pilote d'Escort, c'est pas du gateau! Le jeu part du principe qu'avec un mélange de combinaison long cours (dans P&P) et de 8/8 (aussi dans P&P), les pilotes tiennent le coup. Mais on est d'accord, ils font un peu la gueule!

Pour une inspiration sur ce sujet, je vous recommande l'épisode de BSG où les pilotes de la CAP sont obligés de se shooter pour tenir le coup (je crois que c'est le premier de la saison 1).
Scorpinou
Je déterre de la page 33 la réponse pour essayer de comprendre la logique ludique

Serait'il possible d'avoir un exemple concret de voyage hyper spatial, par exemple avec 4 PJ à bord d'un Galactic basic devant faire un voyage d'environ 6 000 PC (la distance approximative entre Havana et la station OCG de pi 28) ?
Arnaud Cuidet
Houlà !
Je le mets dans ma to-do list, mais ça ne sortira pas tout de suite. En outre, je ne vois pas bien le rapport avec le pilote de Galactic Escort, qui est dans une situation que ne connaîtront probablement jamais les PJ.
Je vais être plus précis dans l'exemple ;)

La vitesse du Galatic basic c'est 500 parsec par jour de voyage et la station est donc à 12 jours de voyage (distance Havana/Pi28=6kPC).

L'équipage n'est que de 4 PJ car ils veulent éviter de partager le butin et ils sont paranoïaques.

En lisant les règles j'ai trouvé génial le fait que chaque poste été important et donc chacun avait "sa" place. C'est rare d'avoir des jdr qui mettent en place des situations de coopérations "naturelles" aussi efficace. Et comme j'adore le concept et l'aspect ludique que cela implique, j'avais cru comprendre qu'ils pouvaient voyager un jour sur deux, se reposant l'autre.

Je pensais que chaque test du joueur au poste qu'il occupe serait un moment de tension ou d’allégresse. L'espoir et le désespoir pouvant surgir soudainement. La vigie ne voit rien, mais est-ce qu'il y a quelque chose malgré tout ? L'ingé balance l'énergie des armes sur la propulsion, mais est-ce que le voyage sera de tout repos ? Le pilote gagne des jours de voyages en surfant, mais est-ce que c'était le bon choix ? etc.

Mais en lisant plusieurs messages de ce forum, je me rend compte que ce n'est pas possible. Je me demande donc ce que j'ai loupé et la raison ludique qu'il y a derrière.

Le fait que tu est supprimé les stations OCG dans chaque quadran à sa raison d'être que je comprend comme étant l'expression de la volonté de rendre les voyages plus dangereux.

Et là, j'avoue être perdu. Ce que j'avais compris :
  • Chaque journée de voyage hyperspatial dure 8h, la tension étant importante pour l'équipage (surtout le pilote qui doit tenir le cap en permanence en évitant les parois du tunnel et les esquivant les phénomènes qui peuvent apparaitre)
  • La trajectoire principale étant calculée (entre Havana et pi28 dans mon exemple), le calcul de saut inclus des étapes intermédiaires pour les "micro sauts" d'une journée.
  • Il est possible d'enchainer les jours de voyages sans repos mais à condition d'être solide physiquement. Cela réduit le temps de voyage, mais au détriment de la sécurité.

Arnaud Cuidet
Messages : 996
Inscription : 25/03/2009 00:42:00

Re: Points de règles

Message par Arnaud Cuidet » 03/05/2013 10:14:24

Holà,

Scorpinou, ce thread est réservé aux questions de règles, pas aux discussions sur la logique de conception du jeu. J'ai bien noté qu'un exemple sur le voyage hyperspatial serait bienvenu. Pour le reste, merci de poster des mails qui contiennent des questions claires, et si possible auxquelles je puisse répondre par oui ou par non.

J'insiste sur la discipline concernant ce thread, car celui-ci nous force déjà à bricoler. Dans un monde idéal, on aurait un forum pour MA, une section pour les règles, et un thread pour chaque question. Malheureusement, ça n'est pas le cas, ce qui nous force à faire des efforts supplémentaires.

En revanche, si tu veux ouvrir un sujet sur le voyage hyperspatial qui traite des règles, mais aussi de la mise en scène et de l'animation de la partie, tu es le bienvenu. ;)

Hasta la vista,
Arnaud Cuidet
Concepteur de jeux

Bart l'écarlate
Messages : 89
Inscription : 10/03/2010 00:37:40
Localisation : Paris

Re: Points de règles

Message par Bart l'écarlate » 03/05/2013 11:12:06

Salut les pirates!!

Ok Amiral, merci pour cette réponse donnée à vitesse hyperspatiale ;)

A plus!!

Bart l'écarlate
"Pirate un jour, Pirate toujours"

Répondre