Limite de saut, Amerrissage et décollage

Le forum pour se retrouver entre pirates de l'espace, échanger vos histoires et discuter avec l'auteur.

Modérateur : Arnaud Cuidet

Répondre
Dude
Messages : 36
Inscription : 02/08/2010 12:06:38
Localisation : Paris

Limite de saut, Amerrissage et décollage

Message par Dude » 02/08/2010 13:27:36

Bonjour

Pour commencer, je m’appelle Dude (sur ce forum et d’autres) je fais du jdr depuis presque 30ans et si je suis ici, c’est qu’en l’absence d’une partie de mon groupe de joueurs réguliers, j’ai commencé avec ceux qui restaient sur Paris une partie de Metal Adventures.

Déjà, félicitation pour ce jeu, car alors que ça ne devait être qu’un entracte de ma campagne en cour, il se peut que MA prenne le pas sur cette dernière.

Les présentation faites, venant en à mes questions qui portent sur la limite de saut et les amerrissages et les décollages, comme l’indique ce post.

Limite de saut : je comprends l’idée de cette limite lors de l’arrivée dans un système : c’est en effet le meilleur moyen de ne pas se prendre une planète en pleine révolution au moment du retour en espace normal. Mais pour partir d’un système, j’imagine qu’avec un petit malus de navigation, on devrait pouvoir faire un saut en hyperespace d’un peu n’importe où. Qu’en est-il ? Arnaud, as-tu une explication ? Ai-je raté l’explication ?

(Pour ma défense si ce point à déjà été traité, j’ai eu deux jours pour avaler tes 4 livres et pondre un scénario : même si je vais reprendre plus consciencieusement leur lecture, j’ai peut-être raté quelques paragraphes.)

L’amerrissage maintenant : l’idée est belle, mais même si on ne joue pas à MA pour faire de du Hard Sciences, j’aime bien pouvoir donner des explications à mes joueurs, autres que « c’est pour faire bateau pirate dans les caraïbes »

Je crois avoir lu dans la description d’un astroport qu’il y avait une limite de vitesse à la sortie de ceux-ci suggérant ainsi que les vaisseaux décollent à la manière d’un avion à réaction (en prenant de la vitesse) plutôt qu’en décollage à la vertical. J’ai bon ?

Dans ce cas, même si le cas d’un atterrissage forcé est indiqué dans les règles (Difficulté 6 à 8 je crois) hors d’un point d’eau et en l’absence de roues tout décollage après un atterrissage de la sorte devient impossible.

Mais si le décollage se fait à la vertical, l’idée de l’amerrissage bien que jolie et pirate’s style n’aurait pas du empêcher l’OCG de concevoir des vaisseaux capable d’atterrir aussi, car cela leur permettrait d’atteindre de nouveaux marchés.

Arnaud Cuidet
Messages : 996
Inscription : 25/03/2009 00:42:00

Message par Arnaud Cuidet » 02/08/2010 14:37:12

Holà!

Pour la limite de saut, l'explication est donnée p. 154 (je te pardonne, même moi j'ai mis un peu de temps à la retrouver :wink: ). Et non, on peut pas s'en affranchir, car on ne discute pas avec la puissance gravitationnelle d'un soleil!

Pour l'amerrissage, effectivement, les vaisseaux doivent prendre de la vitesse avant de quitter le plancher des vaches (ou plutôt des poissons en l'occurence). D'où l'illustration p. 156.

Ah, et bienvenue à bord!

Hasta la vista,
Arnaud Cuidet
Concepteur de jeux

Dude
Messages : 36
Inscription : 02/08/2010 12:06:38
Localisation : Paris

Message par Dude » 02/08/2010 15:17:19

Merci pour cette rapide réponse... Mais elle m'amène une autre question :

Même si on ne rigole pas avec l'attraction des étoiles, je n'imagine pas une seconde qu'avec des pilotes/navigateurs débutants dotés de 8D en moyenne, et Pirates de surcroit, qu'il n'y en a pas un qui tentera ce genre de saut en deça des limites de sécurité.

Si les autres équipages de ce forum ne tentent pas au moins une fois dans leur carrière une sortie de l'hyperespace à quelques US d'un système, ou un départ plein gaz en hyperespace à la sortie d'un système alors qu'ils ont une flotte de l'Empire Galactique aux fesses... et ben ce ne sont certainement pas des vrais pirates, mais de peinards marchands de l'OCG...

Alors, cher créateur, que disais-tu à ces impétueux pilotes lors de tes parties tests? On passe tout en TD avec dépense massive de PP?

Car il ne faut pas oublier que le système MA, déjà très héroïque en l'état, permet avec ses PP et une bonne dose de MF de réaliser virtuellement n'importe quelle action. Ce serait manquer de panache que de dire à son pilote : non, ça ne marche pas, y'a un coupe-vitesse sur ton accélérateur en deça de la limite de saut, ou Bang... fin de l'aventure, maintenant en va faire la suite de la campagne avec POst Mortem.

Arnaud Cuidet
Messages : 996
Inscription : 25/03/2009 00:42:00

Message par Arnaud Cuidet » 02/08/2010 18:09:51

Holà!

Heu...je suis vraiment désolé, mais... non.
Les règles sont claire sur ce point, le saut hyperspatial es impossible en dessous de la limite de saut. Si ton équipage essaie, je te laisse imaginer comme on fait une crèpe aux pirates à la vitesse de la lumière.

:twisted:

Hasta la vista,
Arnaud Cuidet
Concepteur de jeux

Dude
Messages : 36
Inscription : 02/08/2010 12:06:38
Localisation : Paris

Message par Dude » 03/08/2010 11:25:37

Il ne me reste qu'à croiser les doigts pour qu'ils n'aient jamais envie de jouer contre les lois de l'attraction solaire.

Arnaud Cuidet
Messages : 996
Inscription : 25/03/2009 00:42:00

Message par Arnaud Cuidet » 03/08/2010 11:52:12

Holà,

Au pire, ils perdent un point de Panache, et, coup de chance, l'hyperpropulsion ne s'est pas déclenchée...

Hasta la vista,
Arnaud Cuidet
Concepteur de jeux

Elcaderic
Messages : 66
Inscription : 18/04/2010 20:51:32

Message par Elcaderic » 03/08/2010 12:03:26

Au pire tu leur expliques que tenter de passer en hyperespace avant la limite de saut c'est un peu comme démarer et accelerer à fond à bord d'une F1 avec une corde autour du coup et 100 m de mou.
Dernière modification par Elcaderic le 03/08/2010 14:32:29, modifié 1 fois.

Dude
Messages : 36
Inscription : 02/08/2010 12:06:38
Localisation : Paris

Message par Dude » 03/08/2010 13:17:13

Merci pour les conseils.
Si je posai cette question, c'est que je suis certain que l'occasion se posera un jour. En fonction de la situation, je trouverai bien un moyen de leur faire comprendre leur erreur.

C'est que mes pirates n'ont pas froid aux yeux. La Guigne ne leur suffisant pas, ils ont déjà braqué un Galactique Express et dépeuplé une petite station minière de l'OCG pour se fournir en matériel, autorisations et personnel. Ils ont également pris en otage les deux inspecteurs des douanes locaux.
Le Navigateur/Capitaine se fait déjà appeler "Amiral"...

Leur nouveau vaisseau amiral appartenant exclusivement à la société Galactique Express, leurs ennuis commenceront dés leur arrivés dans le système Exalia d’autant qu’ils devront multiplier les actes de pirateries s’ils veulent pouvoir alimenter en radix leur deux vaisseaux.

Entre se faire prendre par la douane ou la garde galactique et tenter le tout pour le tout en passant en hyperespace avant la limite de saut, je pense qu’ils sauteront sur la deuxième solution… Et comme je n’aime pas tuer des persos aussi bêtement, je trouverai selon la situation, le moyen d’empêcher ce saut et d’avoir envie d’en retenter un, un jour.

Aradorn
Messages : 104
Inscription : 08/04/2010 18:23:42
Localisation : Pau

Message par Aradorn » 03/08/2010 13:48:46

Arnaud Cuidet a écrit :Holà!

Pour la limite de saut, l'explication est donnée p. 154 (je te pardonne, même moi j'ai mis un peu de temps à la retrouver :wink: ). Et non, on peut pas s'en affranchir, car on ne discute pas avec la puissance gravitationnelle d'un soleil!

Pour l'amerrissage, effectivement, les vaisseaux doivent prendre de la vitesse avant de quitter le plancher des vaches (ou plutôt des poissons en l'occurence). D'où l'illustration p. 156.

Ah, et bienvenue à bord!

Hasta la vista,
Cela m'amène à une petite question : si un vaisseau se voit forcé d'atterrir sur la terre ferme (et donc d'en décoller), subit-il de dégâts ? (du à la friction contre la terre)
A l'abordage compagnons

Arnaud Cuidet
Messages : 996
Inscription : 25/03/2009 00:42:00

Message par Arnaud Cuidet » 03/08/2010 14:13:47

Holà!

La réponse se trouve à la p. 161 du MdJ, dans l'action Atterrissage.

Hasta la vista,
Arnaud Cuidet
Concepteur de jeux

Répondre