Page 1 sur 1

[MJ] Le Combat Spatial vu de l'intérieur

Publié : 09/12/2010 14:31:45
par Tisky
Voila donc le topic dont j'avais parlé concernant la description des combats spatiaux.

Je m'interroge surtout là-dessus parce qu'il y a aussi un aspect de l'ambiance à prendre en compte.

Donc, selon le livre, à moins d'être en combat tournoyant, on ne voit pas le vaisseau adverse.
En gros, c'est un point sur le radar du vaisseau dont la vigie peut analyser la signature pour obtenir plus d'infos sur le type de vaisseau.

Du coup, j'imagine que le boulot du canonnier, à ce moment, ce n'est pas tellement Yan Solo et Luke Skywalker dans le Faucon Millenium tentant d'abattre quelques chasseurs TIE mais plutôt un gars avec un ordinateur de visée et des coordonnées à entrer et un bouton à appuyer.

Du coup, comment avoir le statut sur l'état du vaisseau adverse sans le voir, à part avec la vigie ?
De même, on est d'accord que faire un coup précis à cette distance parait un peu étrange dans la mesure où le vaisseau n'est qu'un point sur un radar.

Ensuite en combat tournoyant, ça change évidemment et tout ça devient possible.

En fait, le combat ressemble plus précisément à un combat de sous-marin en dehors du tournoyant.

Je voudrais également savoir à quoi peut ressembler un poste de tir de canonnier et pourquoi lorsqu'on a des batteries, il est nécessaire de toutes les opérer avec un canonnier, alors que vu qu'elles n'ont qu'un arc de tir, cela pourrait juste être un seul calcul et le déclenchement de tous les canons (ensuite je conçois que pour l'aspect référence aux pirates hollywoodiens, avoir des gens qui s'affairent aux canons, ça le fait).

Pour la description du poste, est-ce à la Star Wars avec des fenêtre ou plutôt à base d'écrans et d'ordinateurs de visée ?, le canonnier est assis ? le poste de tir prend quelle place en moyenne ? dans un vaisseau en fonction de la catégorie (ca c'est aussi parce que je fais le plan du traveler) ?

D'autre part, pour les arcs de tir des tourelles, j'imagine qu'en dehors du tournoyant, ils n'ont aucune importance vu qu'il suffit que le vaisseau s'incline un peu tout en continuant sa trajectoire pour les laisser apparents et ce même si la cible est à l'arrière.

J'avais deux ou trois autres besoin de description à soulever à ce niveau mais je les ai un peu oubliés, ça reviendra au fur et à mesure

Est-il déjà possible de me dire ce que vous en pensez et répondre aux questions ? Merci d'avance !

Publié : 09/12/2010 15:18:11
par Maokiel
Édition et mise en page de la réponse ^^
Tisky a écrit : Donc, selon le livre, à moins d'être en combat tournoyant, on ne voit pas le vaisseau adverse.
En gros, c'est un point sur le radar du vaisseau dont la vigie peut analyser la signature pour obtenir plus d'infos sur le type de vaisseau.

Du coup, j'imagine que le boulot du canonnier, à ce moment, ce n'est pas tellement Yan Solo et Luke Skywalker dans le Faucon Millenium tentant d'abattre quelques chasseurs TIE mais plutôt un gars avec un ordinateur de visée et des coordonnées à entrer et un bouton à appuyer.

(...)

Pour la description du poste, est-ce à la Star Wars avec des fenêtre ou plutôt à base d'écrans et d'ordinateurs de visée ?, le canonnier est assis ? le poste de tir prend quelle place en moyenne ? dans un vaisseau en fonction de la catégorie (ca c'est aussi parce que je fais le plan du traveler) ?
Effectivement en dehors du combat tournoyant c'est moins glamour d'imaginer le cannonier en train de faire ses réglages sur sa console que de tirer avec ses tripes ^^

Si dans l'illustration du galactic basic, et dans la description de la scène d'introduction de la Guigne, il est clairement fait mention d'une verrière, l'illustration des autres vaisseaux laisse perplexe.

Ne pas oublier cependant que dans StarWars même si le cannonier voit les vaisseaux devant lui, ils ne tirent pas complètement à vu et qu'ils utilisent un ordinateur de visée qu'ils tripatouillent et regardent pour tirer. Voir cet extrait

Ensuite pour les vaisseaux plus aliens tu peux partir pour un système de représentation holographique à visée corporelle ^^
voir cet extrait du film sur l'Anla-Shok (univers Babilon V)
Tisky a écrit : Du coup, comment avoir le statut sur l'état du vaisseau adverse sans le voir, à part avec la vigie ?
Il me semble approprié de donner à la vigie le travail d'évaluer tour par tour de l'état du vaisseau adverse.

P133 du manuel des joueurs : Analyse Radar
(...) Pour chaque succès excédentaire obtenu il obtient une information supplémentaire, choisie librement par le joueur :
- Classe du vaisseau
- Modèle du vaisseau
- Une caratéristique
- Nombre de point de structure pour chaque ligne d'état
(...)
Tisky a écrit : De même, on est d'accord que faire un coup précis à cette distance parait un peu étrange dans la mesure où le vaisseau n'est qu'un point sur un radar.
Si la vigie a réussi à définir le modèle du vaisseau, le canonnier peut se baser dessus pour affiner ses réglages de tir pour un tir localisé,
ceux-ci étant de toute façon assez difficile à longue portée.

voir p138 :
- inférieur ou égale à la portée de l'arme : difficulté 3
- inférieur ou égale au double de la portée : difficulté 5
et surtout un tir localisé est TD !

J'ai bien des réponses à apporter pour le reste, mais j'ai peur de tomber dans le proxy, j'attendrai donc sagement l'intervention d'Arnaud avant de rebondir dessus :)

Publié : 11/12/2010 00:59:59
par The Old Man
On peux voir la battlegrid dans Battlestar Galactica

Publié : 13/12/2010 17:17:54
par Arnaud Cuidet
Holà!
The Old Man a écrit :On peux voir la battlegrid dans Battlestar Galactica
:shock:

J'pourrais faire opérateur radar sur le Battlestar Galactica...cool!

Hasta la vista,

Publié : 13/12/2010 17:49:47
par Arnaud Cuidet
Sinon, pour les vraies réponses, je crois qu'il n'en reste que trois à apporter:

-il faut des canonniers à tous les canons car les ordinateurs de MA ne valent pas beaucoup mieux qu'une calculatrice Texas Instruments. En outre, non, il ne suffit pas de les pointer toutes dans la même direction parce que si on faisait ça, il n'y en aurait qu'une qui toucherait.

-l'intérieur d'une tourelle ressemble à s'y méprendre à celles du faucon millenium (merci Georges) pour les légères ou aux postes du tir du Hammer dans Matrix 3 (merci les Wachowski) pour les moyennes et les lourdes (à peu près).

-je ne suis pas sûr de comprendre la question sur les angles de tir des tourelles et l'approche parce qu'il me paraît assez évident que, même en approche, une tourelle est pratique pour tirer dans toutes les directions, notamment l'arrière. :wink:

Et sinon, oui, les combats spatiaux de MA ressemblent furieusement à des combats de sous-marins (et inversement d'ailleurs, cf. cette superbe scène d'USS Alabama où Denzel Washington demande la warp speed aux machineries).

Hasta la vista,

Publié : 21/01/2011 20:02:26
par Markus
Petite question.

Si un vaisseau à plus de 1K n'apparaît comme un point sur les senseurs, comment peut-on savoir si le vaisseau adverse est un pirate ou un marchand ?

Publié : 24/01/2011 11:33:11
par Arnaud Cuidet
Holà,
Markus a écrit :Petite question.

Si un vaisseau à plus de 1K n'apparaît comme un point sur les senseurs, comment peut-on savoir si le vaisseau adverse est un pirate ou un marchand ?
La réponse est simple: on ne peut pas. Ou en tout cas, pas automatiquement: il faut tenter des appels radio, des analyse radar, etc. Et il peut y avoir des indices: s'il tire, c'est que c'est un pirate! :wink:

Hasta la vista,